Communication Médicale

Qu'est ce que le DMP?

Luc Hébrard
October 27, 2020
|
4
min

Le DMP, élément indispensable du parcours de soins coordonnées, a largement évolué depuis sa création. Son utilité est prouvée et assumée par les acteurs de la santé mais il peine toujours à faire consensus au sein de la population française dont nombreux ignorent encore son existence.

Mais qu'est ce que le DMP?

L'histoire du DMP

Le dossier médical partagé (DMP), anciennement dossier médical personnel, fonctionne comme un carnet numérique sécurisé qui regroupe toutes les informations de santé d'un patient (traitements, comptes-rendus médicaux, allergies...). Les professionnels de santé, tout comme le patient en question, ont accès à ce DMP depuis une interface sécurisée.

Le système, initié par la loi n° 2004-810 du 14 août 2004 relative à l'assurance maladie, est opérationnel depuis 2011 et a fait l'objet de nombreuses modifications et améliorations. Ce n'est qu'à partir de 2018 que le DMP devient largement accessible: tous les bénéficiaires de l'assurance maladie peuvent se créer leur DMP et y accéder depuis la plateforme de l'Assurance Maladie.

Tout de même, aujourd'hui seulement 20% des ouvertures de DMP se font par les patients eux-mêmes, le reste étant effectué par les professionnels de santé et la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM).

Conscient d'un faible taux d'ouverture de DMP, de véritables efforts ont été récemment mis en oeuvres. Nous approchons ainsi de la barre symbolique des 10 millions de DMP ouverts.

L'intérêt du DMP

Le DMP joue un véritable rôle dans la bonne prise en charge médicale des patients. Lorsqu'un patient est amené à voir différents médecins pour une même (ou plusieurs) pathologie, il est souvent difficile pour le patient lui même de s'y retrouver mais aussi, et surtout, pour les médecins. Son parcours en santé devient de plus en plus compliqué ce qui peut conduire à des examens et des prescriptions inutiles voire des "erreurs médicales". Avoir un Dossier Médical Partagé à jour assure un meilleur suivi de la santé d'un patient et une meilleure prise en charge.

Le DMP peut aussi être particulièrement utile pour les professionnels de santé en cas d'urgence. Par exemple, grâce au DMP un médecin du SAMU peut accéder en direct aux antécédents et suivis médicaux d'un patient afin de pouvoir adopter les gestes médicaux adéquates en fonction de son passif médical. Bien évidemment, le patient reste maître de son dossier médical partagé et peut décider à tout moment de restreindre l'accès aux informations contenues dans son DMP.

Le patient maître de son DMP

Aux vues de la sensibilité des données présentent dans les dossiers médicaux partagés, les plus hauts standards de sécurité des données y sont appliqués.

Le DMP n'est pas obligatoire et dépend du bon vouloir des patients. Si le patient décide d'ouvrir son dossier médical partagé il a toujours la possibilité de gérer lui même les autorisations d'accès à son dossier et ce directement depuis le site ou l'application mobile, dans la rubrique "Gestion des autorisations". Ainsi, il décide qui a accès ou non à son DMP. Par exemple, s'il désire empêcher la consultation de son DMP en cas d'urgence (exemple cité plus haut) il doit l'indiquer expressément dans cette rubrique. Le patient peut aussi avoir accès à l'historique des accès à son DMP et ainsi suivre quel professionnel de santé a pu avoir accès à ses données de santé.

Tout professionnel de santé ne peut pas avoir accès à toutes les informations. C'est pourquoi une matrice d'habilitation précise quel professionnel de santé a accès à quel type de document médical dans le DMP.

Comment est alimenté le DMP?

Encore une fois, le patient a le pouvoir de décider qui peut alimenter son DMP ou non. Il a aussi la possibilité d'alimenter lui même son DMP avec des documents médicaux reçus lors de consultations. Mais sans motif légitime, un patient ne peut s'opposer à l'alimentation de son DMP d'informations utiles puisque cela assure la fiabilité de son parcours de soins par la suite. Entre 2020 et 2022, l'enrichissement du Dossier Médical Partagé sera amélioré grâce à l'ajout d'un carnet de vaccination, l'ajout de données structurées et la possibilité de l'alimenter avec des objets connectés.

L'interopérabilité entre les acteurs de santé est ainsi au coeur de l'alimentation du DMP puisque la donnée de santé est aujourd'hui produite et émise par différents acteurs (médecins de villes, hôpitaux...) et se doit d'être partagée de manière structurée (ou non), dans le DMP du patient.

Vous souhaitez moderniser l'organisation
de votre cabinet ?

Discutons-en !

Vous souhaitez réinventer la coordination médicale de votre établissement ?

Discutons !

Vous souhaitez utiliser Lifen Covid ?

Discutons !

Le rôle des messageries sécurisées de santé pour le DMP

Certains logiciels métiers peuvent aujourd'hui alimenter directement le DMP d'un patient lorsque celui-ci existe. Mais c'est bien grâce à certaines messageries sécurisées de santé que les professionnels de santé peuvent consolider l'utilisation du DMP. Les messageries sécurisées de santé se mettent aujourd'hui au diapason des besoins des DMP. Lifen permet notamment l'intégration au DMP de tous les documents médicaux envoyés depuis sa solution d'envoi (uniquement pour les utilisateurs en Hôpital et Clinique). La dématérialisation des envois devient donc nécessaire à l'alimentation du DMP et in fine cela devient indispensable au bon suivi d'un patient. Les messageries sécurisées de santé sont le carrefour du partage d'informations médicales et deviennent sine qua non l'acteur majeur de l'alimentation du DMP.

Luc Hébrard

Marketing @Lifen Responsable Professionnels de santé